THÈME: Festivals: réels outils de promotion urbaine?

Le Caribana Festival, un festival les pieds dans l’eau et bien dans sa tête ! Par Corinne Druey

La 19e édition du Caribana Festival, qui vient de s’achever, a fait voler en éclats tout ce qui a pu être écrit ou dit auparavant. Du “plus petit des grands festivals” au “petit frère de Paléo”, désormais le Caribana Festival peut se targuer de ne plus avoir à subir de comparaison. La présence des quelque 32'000 spectateurs sur quatre jours, sans compter les 4'500 enfants venus s’amuser dans le cadre du Caribakids le dimanche après-midi, prouvent que le Caribana Festival est devenu un grand festival, avec une affiche attractive et des infrastructures idéales pour accueillir les festivaliers. Et justement, le succès de cette 19e édition, parce que c’est bien d’un succès dont il s’agit, va demander aux organisateurs du Caribana Festival de se remettre en question, même s’ils l’ont toujours fait après chaque édition. Car l’époque semble bien éloignée quand, en 1990, un groupe d’amis décide d’organiser sur la parcelle du ...

Suite

Dis moi quel est ton festival et je te dirai quelle ville tu es! par Stefano Stoll

Toute ville qui a réussi à imposer un festival a réussi à imposer une image. Ainsi Locarno est ville de cinéma, Montreux ville de musique, Arles ville de photographie, Avignon ville de théâtre, Vérone ville d'opéra. Ce qui est vrai pour les grands est également vrai pour les plus petits: Angoulême est cité de la bande dessinée, Nyon est cité du documentaire et Cully est cité du jazz. A Vevey le festival Images' joue un rôle essentiel dans le cadre du positionnement que la ville s'est donné au sortir de la crise des années 80, en tant que ville d'images: il matérialise ce concept par un acte fort et visible par tous. Il est la traduction événementielle d'une intention politique. En ...

Suite

Les festivals ne sont pas des outils de marketing, par Benoît Frund

Permettez au président d'un festival de printemps et hébergé dans un bourg vigneron qu'on ne peut pas encore appeler une ville de réagir à un édito qui ne le concerne pas, à double titre... Dans un audit réalisé en 2005, des chercheurs de l'Université de Lausanne affirmaient que le Cully Jazz contribuait à situer le village et Lavaux sur la carte. Une rapide recherche sur Google permet facilement de montrer que le terme Cully est avant tout associé à son festival de jazz. Si les festivals n'ont souvent pas été créés comme outil de marketing urbain, comme le dit J.-C. Henguely, ils le deviennent indéniablement lorsque le succès est au rendez-vous. Du coup, de nombreuses localités ont flairé le bon filon et ...

Suite

Une juste équilibre entre l’autonomie artistique d’un festival et sa fonction sociale dans une ville, par Sally De Kunst

Un festival d’art comme le Belluard Bollwerk International doit être le lieu par excellence où la créativité peut réaliser un travail innovant. Le plus grand défi nous semble être de trouver un juste équilibre entre ce renouvellement artistique qui doit pouvoir exiger son autonomie et le lien essentiel entre l’artiste et le monde qui l’entoure, entre les arts et la société, entre un festival d’art et sa fonction sociale dans une ville, une région. Produire ce type d’œuvre artistique actuelle et pertinente, la présenter et créer une situation interactive, ancrée dans le contexte fribourgeois, telle est notre mission. C’est dans cette perspective que le concours 2008 du Belluard Bollwerk International, qui fut une fenêtre de la programmation, a modifié ses règles ...

Suite
Création Web: Ergopix Sàrl